Leur parcours en quelques mots

Pierre-Alain Uldry travaille à la laiterie de Pont-la-Ville depuis 1991, où il a repris le lait en 1996 après avoir passé sa maîtrise trois ans plus tôt. Son fils Maxime l’a rejoint en 2015, après avoir fait son apprentissage, travaillé dans d’autres fromageries et passé son brevet. Il a également réussi sa maîtrise en 2018, lui qui a été attiré par le monde agricole depuis toujours et fait ses premiers pas dans la laiterie. Les deux hommes collaborent très bien, de plus en plus de responsabilités sont confiées à Maxime, ce qu’il trouve très gratifiant.

Leur ressenti sur ces distinctions

Quant au Vacherin Fribourgeois AOP, ils le fabriquent depuis une quinzaine d’années. Si père et fils, ainsi que toute l’équipe, font toujours leur maximum pour que la qualité des produits soit au rendez-vous, les résultats de ces premières distinctions étaient inattendus et une excellente surprise : « Il s’agit d’une belle reconnaissance d’un travail d’équipe, mené par le personnel de la fromagerie, mais aussi les producteurs de lait et la société de laiterie, et la validation que la rigueur et l’exigence demandées au quotidien portent leurs fruits. » C’est aussi une motivation et un beau challenge pour la suite de la production, d’autant plus que ces distinctions récompensent la qualité sur le long terme.

La remise des distinctions

La grande fête prévue initialement n’ayant pas pu avoir lieu en raison de la pandémie, c’est en petit comité, au restaurant, que Maxime Uldry et le Président de la société de laiterie ont reçu leur prix. Ils ont apprécié l’ambiance conviviale avec les autres fabricants de la région, tous venus en bredzon sans même s’être concertés : « Le Vacherin Fribourgeois AOP, c’est aussi ça : l’esprit de famille, les traditions et la proximité. »