11.18.2021

La fondue en temps de pandémie

Symbole de convivialité par excellence, le plat préféré des Suisses est forcément mis à mal par les
restrictions sanitaires en vigueur. Bonne nouvelle, cependant : une étude révèle que la fondue
n’est pas un vecteur de transmission du Covid-19. A condition, bien sûr, de respecter les
précautions d’usage !


Souvent synonyme de grandes tablées et d’occasions festives, la fondue nous rappelle une époque
pas si lointaine où les assemblées enjouées et les témoignages physiques d’affection étaient monnaie
courante. A l’heure actuelle, beaucoup se méfient à l’idée de tremper pain et fourchette dans le
même caquelon que leur voisin. Pourtant, une étude commanditée par Swiss Cheese Marketing SA et
réalisée par des experts démontre que le risque de contracter le Covid-19 en dégustant une fondue
est négligeable.


A prendre avec des fourchettes
Bien évidemment, cela ne dispense nullement de se plier à toutes les recommandations sanitaires en
vigueur. Cette étude nous apprend simplement ceci : dès l’instant où l’on décide de manger
ensemble, déguster une succulente fondue au fromage n’est pas plus risqué que de servir un gigot.
En clair, qu’il s’agisse d’un repas de famille ou de retrouvailles en (très) petit comité, vous auriez tort
de vous priver ! La fondue ne viendra donc pas allonger la longue liste des activités chères à nos
cœurs et dont nous sommes momentanément privés. Naturellement, le respect des distances vous
obligera à réduire quelque peu le nombre de convives, à moins de disposer de fourchettes
particulièrement longues.


A défaut de quantité, visez la qualité
Puisque les occasions se font rares et que vous aurez trié vos invités sur le volet, il est d’autant plus
crucial de réussir votre fondue à la perfection. A ce titre, nous ne saurions trop vous recommander
de vous référer à nos recettes, homologuées par les Fribourgeois les plus pointilleux. Que vous visiez
le grand classique avec la moitié-moitié ou l’originalité avec la délicieuse fondue 100% Vacherin
Fribourgeois AOP, vous obtiendrez une saveur incomparable et une consistance parfaite. Rien n’est
trop beau pour cet événement, forcément très select.


Ne vous trompez pas de verre
A ce stade, il ne fait aucun doute que vous maîtrisez les gestes barrières sur le bout des doigts et
pouvez réciter les recommandations de l’OFSP de tête dans les quatre langues nationales. Aussi,
nous nous contenterons de rappeler l’essentiel : limitez-vous à des groupes très réduits et respectez
scrupuleusement les règles de sécurité et d’hygiène. Et surtout, par pitié, au moindre début de
symptôme pouvant suggérer une contamination, remettez votre petite réception à des jours
meilleurs. Croyez-nous sur parole, vos invités ne vous en tiendront pas rigueur. Ces quelques
précisions étant écartées, nous vous la souhaitons onctueuse et savoureuse !